Apprendre à déguster un Whisky

Difficile d’apprendre à déguster un whisky, comme on apprécierait un vin lors d’un cours d’oenologie. Chacun ira de son conseil et de ses techniques pour améliorer la perception du goût de ce dernier, mais aucun rituel ne fait office de règle de l’art en la matière.

Pour apprendre à déguster un whisky, voici quelques règles (souvent de bons sens) qui vous permettront de passer pour un vrai amateur de whisky.

1. La sélection de whiskies à déguster.

Le whisky est un alcool fort … beaucoup plus fort que le vin. Mais aussi beaucoup plus cher. La qualité d’un whisky est souvent proportionnelle au prix de la bouteille. Si le but de votre dégustation est de vous soûler sans chercher à en savoir plus sur les arômes de vos whiskies, organisez plutôt une réunion d’oenologie.

2. Pas de glaçons dans votre whisky

Hors de question ! Même pas un ! Même si vous avez en tête une scène de film que vous rêvez de rejouer, vous vous abstenez. Les glaçons anesthésieront vos papilles gustatives et neutraliseront les arômes de votre whisky.

3. Pas de mélange pour la dégustation de votre whisky

Ce serait comme proposer une sangria lors d’une dégustation de vins… imaginez la tête de vos convives ! Il existe, bien sûr, des cocktails à base de Whisky. Souvent critiqués par les puristes, ils n’en font pas moins partis de certains patrimoines “culturels”. (Je vous donnerai quelques recettes de cockails à base de whisky dans un prochain article. Assez faciles à réaliser).

Toujours est-il qu’un bon whisky n’a besoin d’aucun autre additif pour être mis en valeur. Oubliez soda, coca et je ne sais quels autres boissons ou fruits. Vous pouvez à la rigueur ajouter un peu d’eau minérale fraîche. Pour les personnes qui ne sont pas habituées au goût du whisky, elle permet d’atténuer la robustesse d’un alcool fort et réveiller certains arômes du whisky.

4. Le verre à whisky

Je pense qu’il est inutile de vous préciser en premier lieu d’éviter un verre coloré, un peu comme pour le vin ou pour le champagne. A moins de jouer au jeu des devinettes pour retrouver un whisky en se basent sur ses saveurs et arômes, rayez cela de votre esprit. Il est en effet difficile dans ce cas présent d’apprécier la robe ambrée du whisky quand vous avez l’impression de boire dans un verre pour enfant.

Pour les amateurs du genre, évitez le genre de verres que l’on appelle aussi “tumbler”. Même si Waterford en a sorti une très belle collection à l’effigie de la série Mad Men, ce genre de verre large et à fond épais laissera “fuir” les arômes. Vu le prix d’une bonne bouteille de whisky, ce serait un peu dommage.

Fausse idée du verre à whisky

Les amateurs les plus aguerris en whisky vous conseilleront un verre tulipe, qui maîtrise davantage l’évaporation des arômes.

Verres-tulipes pour déguster un whisky

Certains de ces verres disposent même de couvercle !

Verres à whisky, avec couvercle

D’autres conseils très banals et qui concernent la dégustation de tout alcool en général : on évite de manger des choses trop fortes avant la dégustation pour ne pas dénaturer le goût des whiskies (échalotes, ail…). Pas de chewing-gum ou autres bonbons mentholés. Et surtout, on prévoit un moyen de transport retour, autre que la voiture !

Bonne dégustation à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *